Cinéma

Soirée UNIPOP : Les Sorcières de L’Orient

Ciné-Débat

le 25 mars 18h30 Film seul 7€50/6€/5€ - Adhérents Unipop 5€ - Conférence 2€ - Gratuit adhérents Unipop - Adhésion annuelle Unipop 10€

18h30 : Conférence « Jeux Olympiques : le monde selon le CIO » par Patrick ClastresC’est
à Paris, le 23 juin 1894, que le premier Congrès international des
sportsmen adopte le principe du « rétablissement des jeux olympiques
sous une forme moderne » à des fins de paix internationale. L’idée en
revient à Pierre de Coubertin, un jeune baron français âgé de 31 ans,
qui va, dans la foulée, constituer le premier Comité international des
jeux olympiques. Sans statuts jusqu’en 1981, fondé sur le principe de la
cooptation, le CIO a survécu à deux guerres mondiales, à la Guerre
froide et à la globalisation économique. Qui plus est, depuis 130 ans,
il n’a cessé d’exercer son emprise sur les fédérations internationales
sportives.

Présentation de l’intervenant :
Patrick
Clastres, agrégé d’histoire, docteur en histoire contemporaine, est
historien du sport et de l’olympisme, professeur à la Faculté des
sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne. Ses travaux
de recherche portent sur l’histoire et la géopolitique du sport
international, plus précisément sur les élites dirigeantes des
fédérations internationales sportives et du Comité international
olympique (CIO), ainsi que sur la genèse et la diffusion des cultures
sportives dans le monde. Il publie deux ouvrages aux Presses
universitaires de Rennes au printemps 2024 : Pierre de Coubertin ou la
paix par le sport (collection Épures) et Les Jeux olympiques de 1896 à
2024 : une aventure mondiale.


20h30 : Projection du film « LES SORCIÈRES DE L’ORIENT »

1h40min | Documentaire

De Julien Faraut
Japon
années 1960. Alors que Tokyo, en pleine reconstruction, signe son grand
retour sur la scène internationale avec l’organisation des JO, un
groupe de jeunes ouvrières connait un destin hors du commun. Après le
travail, elles s’entraînent dans les conditions les plus rudes pour se
hisser au sommet du volley mondial. Bientôt surnommées les « Sorcières
de l’Orient », elles deviennent le symbole du miracle japonais. Leur
histoire nourrira la pop culture durant des générations…