fermer
menuMenu rechercheChercher

Mamoon expose à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes

Art contemporain néo féministe

Hôtel du Département (salle de l’Orangerie) - Agen

du 8 Mars au 16 Mars

de 10h à 19h

ENTRÉE LIBRE

La plasticienne Mamoon expose sa fresque «vie de femme, petits riens et théorie du tout», à l’occasion de la journée internationale des femmes.

Non, les féministes ne sont pas une organisation secrète qui séquestre des hommes après minuit...
Non, on ne va pas vous  demander de brûler vos soutiens gorges...

C’est pourquoi, le 8 mars est devenu la journée Internationale des femmes reconnue officiellement par les Nations Unies.
Si vous êtes pour l’égalité des droits et le respect des individualités dans leur diversité, vous êtes féministe et pour vous, la journée du 8 mars est une journée particulière. C’est l’occasion de fêter les victoires et les acquis des femmes de ce monde. C’est aussi une journée pour prendre conscience et faire prendre conscience que beaucoup de choses restent à faire et que rien n’est jamais complètement acquis.
La cause des femmes ne se défend pas qu’à l’assemblée ou dans la rue, un pinceau bien trempé peut jouer un rôle déterminant.
À cette occasion, la plasticienne féministe Mamoon, exposera son travail « Vie de femme, petits riens et théorie du tout». Un patchwork artistique mêlant joie, mélancolie, bonheur, charme, drame, indignation, révolte et interrogation.
Dans l’attente d'un futur meilleur basé sur l’égalité, la sécurité, la liberté, la dignité et l’intégrité pour toutes les femmes, c’est sa manière de se concevoir en artiste agissant dans le monde. Elle revendique d’être une « artiste d’action », vouée à participer directement à la lutte.
La signature de l’artiste plasticienne Mamoon est tracée sous le signe de l’universalité.  
Elle place les valeurs humanistes au delà de toutes les autres et sa création se doit d’en être le reflet.
Fascinée par la peinture dès son plus jeune âge, elle a appris à regarder, à reconnaitre, à reproduire puis à créer... Arpenter les musées, plonger dans l’émotion de la couleur et travailler sans relâche les différentes techniques ont été les ressources essentielles de sa vie.
Grâce à son métier de scénographe, metteure en scène, réalisateure, et grâce à la connaissance de tous les médiae, elle s’est affirmée, développée par à une pratique créative intensive.
Elle prône le re-mixe tout en y mettant une dimension émotionnelle et affective personnelle liée à sa condition de femme.
Elle cherche à exprimer par la peinture, la photographie, la vidéo, la performance... «un esprit d’artiste» et particulièrement «une esthétique féministe» en tant que catalyseur et force sociale.
Elle a l’intime conviction de l’importance de l’interaction entre l’art et la vie.
C’est l’affirmation des passions, du plaisir et du partage... Elle est devenue  «le poète de ses oeuvres».

Avec le soutien du Conseil Départemental du Lot-et-Garonne, du 8 au 16 mars 2018.

Vernissage le 8 mars à 18 heures.

Association Le beaubaz'art
05 53 69 45 12